Les Dewoitine D-520 dans l'Aéronavale


Bonjour à tous,

Aéronavale & Porte-avions vous présente avec ce site l'histoire des D-520 ayant servi sous les cocardes à l'ancre de l'Aéronavale française.

Le Dewoitine D-520 fut et est considéré, à juste titre, comme le meilleur chasseur français de la Seconde Guerre Mondiale.
Souvent surnommé "le Spitfire français" ou encore "le Messerschmitt 109 français", il n'avait en effet pas grand chose à envier à ces concurrents de 1940.
Mais associé à ces surnoms, aux comparatifs flatteurs, le D-520 est également connu sous celui de "trop peu, trop tard"

Il existe déjà de nombreux ouvrages écrits ou des sites internet traitant de cet appareil, dont certains de très grande qualité.
Nous avons donc voulu vous présenter un site qui retrace la carrière aéronavale du D-520, en n'oubliant pas l'aspect technique et les versions du chasseur de Dewoitine.
Vous trouverez ainsi au fil des pages de ce site, des dossiers traitant de son armement, des flottilles l'ayant employées, des théâtres d'opérations où l'Aéronavale l'a mis en oeuvre, mais aussi une approche pour tenter de comprendre pourquoi un appareil de 1934, ne put être aligné qu'a une trentaine exemplaires lors de la déclaration de guerre.

Liens internet


  • Proposer un lien


  • Contrat Creative Commons
    Les textes de ce site sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.


    Plan du site | Mentions légales & Sources | Contact | © Aéronavale & Porte-avions 2012-2016, tous droits réservés

    Ayez pitié de votre PC, choisissez un navigateur libre et sécurisé   aéronavale & porte-avions.com